Que faut-il savoir sur la voyance ?

Savez-vous vraiment ce qu’est la voyance ? Qui sont les voyants ? Comment font-ils pour vous faire payer ? Faut-il se méfier des voyants ? De nombreuses questions peuvent être posées car ce domaine relève du mystère. Voilà pourquoi, avant de s’aventurer un peu plus loin, il faut déjà savoir de quoi il s’agit.

La pratique de la voyance

La voyance est l’aptitude à voir à l’avance des évènements futurs. C’est un art divinatoire qui a débuté bien avant l’antiquité. Elle se présente sous d’autres noms selon la culture et le pays où elle est exercée.

Art divinatoire

En Europe, elle était connue sous le nom d’haruspices et était surtout pratiquée à Rome et en Grèce.

La voyance était, alors, reconnu par les tribunaux et a même été couramment utilisée pour juger des crimes.

En Asie, elle se faisait appeler le Yi Jing. Les praticiens, cependant, sont généralement appelés des voyants ou des voyantes mais ces appellations peuvent changer selon la forme de voyance pratiquée.

Les consultations

Les voyants offrent leurs services à toute personne qui désire avoir des informations sur leurs futurs, ou sur des faits présents sur lesquels il y a des doutes, ou plus étonnant encore, sur des évènements passés qui semblent mystérieux.

Les consultations peuvent se faire chez le voyant ou chez le client et le coût de chaque séance varie selon chaque consultant.

Néanmoins, il est tout à fait possible de consulter un voyant par téléphone ou par l’intermédiaire des différents sites web qui proposent la voyance en ligne.

Pour ces deux types de consultation, des offres gratuites sont valables.

Les formes de voyances

La voyance pure

Consulter un voyant n’a rien de banale. Chaque séance est unique car chaque voyant a sa propre façon de présenter ses révélations.

Cependant, selon les méthodes utilisées pour lire l’avenir, deux formes de voyance peuvent être distinguées.

La première est la « voyance sans support », connu aussi sous le nom de « voyance pure ». Cette forme de voyance ne permet l’utilisation d’aucun outil ou d’accessoire.

Le don de voyance est le seul atout qui sert à lire l’avenir. Toutefois, les voyants qui pratiquent la voyance pure peuvent poser autant de question que tout autre voyant ou voyante.

La voyance avec support

La deuxième est la « voyance avec support ». Pour cette dernière, plusieurs matériaux peuvent entrer en jeu.

Certains outils tels que les pièces ou les entrailles d’animaux étaient fréquemment utilisés avant le cinquième siècle.

De nos jours, les supports utilisés sont plutôt :

Selon le support utilisé, le voyant peut aussi être appelé par d’autre nom tel que le cartomancien ou l’astrologue mais dans tous les cas, ce sont leurs sixième sens, leurs dons ou leurs intuitions qui leur permettent de prédire l’avenir.

Les éléments qui conduit à la méfiance

Les tromperies

En plus d’être un art, la voyance est aussi un commerce. Voilà pourquoi, les arnaques et les escroqueries ne sont pas du tout surprenant dans ce domaine.

Les arnaques concernent surtout la voyance en ligne et la voyance par téléphone. Les sites de voyance en ligne proposent des consultations en ligne et de poser des questions à un consultant en ligne.

La voyance par téléphone

Mais en réalité, c’est un programme informatisé qui se charge d’envoyer des réponses automatiques à tous les clients.

Donc, les clients qui paient sont trompés et ne sont reçus par aucun vrai voyant. De leur côté, les offres de voyance par téléphone sont effectués par le biais d’appels surtaxés.

Mais avant de parler avec un voyant il faut rester en ligne après avoir été mis en attente. Puis, le voyant essaie de garder le client en ligne pour que l’appel dure le plus longtemps possible.

De cette manière, le temps d’attente et la conversation coûtent cher au client.

Les discussions et les faits

Les forums de discussions et les réseaux sociaux regorgent de critiques et de commentaires des victimes qui n’arrivent pas forcément à arrêter les malfaiteurs.

De plus, aucun contrôle n’est effectué dans ce domaine d’activité par les autorités publiques pour protéger les clients.

En revanche, un site anti cyber criminalité (anti-cybercriminalite.fr) est disponible pour dénoncer les cas d’escroqueries en France.

Jusqu’à maintenant, aucune étude scientifique approfondie n’a prouvée l’existence du sixième sens que les voyants prétendent utiliser pour lire dans l’avenir.

Dans tous les cas, il faut savoir que l’éthique du voyant ne lui permet , en aucun cas, d’affirmer avec certitude que ses prédictions vont se réaliser.

Quoi qu’il en soit, avant d’avoir recours à toute forme de voyance, il est prudent de se renseigner d’abord sur le voyant que l’on souhaite consulter pour éviter les arnaques.

Par ailleurs, il est aussi possible de suivre des formations de courte durée pour devenir voyant ou voyante. Mais devrait-on se méfier, aussi, de ces offres ?

Leave a Reply