Comment éviter les pièges de la voyance ?

Dans un monde qui se veut toujours plus rationnel, le succès de la voyance reste intact. Plus de 10 millions de français consulteraient chaque année.

Le service de la voyance

Si certains y cherchent un simple réconfort, d’autres y font appel dans l’espoir d’exorciser des angoisses plus profondes.

Bien souvent, de tels moments de détresse s’accompagnent d’une capacité de jugement amoindrie, ouvrant la voie à toutes sortes d’abus de la part de praticiens peu scrupuleux.

Chacun reste libre d’avoir recours aux services de la voyance. Après tout, si les phénomènes de perception extra-sensorielle n’ont jamais été prouvés, personne ne peut affirmer qu’ils ne sont pas réels. Ainsi, les arts divinatoires continuent de fasciner.

Pour quiconque tenterait de se lancer dans l’aventure, il convient d’apprendre à repérer les détails qui ne trompent pas, ceux qui trahissent les véritables charlatans.

La voyance en ligne, vivier d’escrocs ?

La plupart des recherches se fait sur la toile. C’est simple, rapide, efficace. Une aubaine pour les escrocs, pour qui créer un site de voyance en ligne est tout aussi simple, rapide et efficace.

On comprend aisément que la majeure partie des offres de voyance douteuses tirent partie de cet eldorado.

De nombreux sites sont conçus et revendus aux voyants en herbe qui espèrent bien avoir leur part du gâteau, à grands renforts de publicité. Vous êtes à un clic de l’arnaque !

Dans un premier temps, méfiez-vous des offres trop alléchantes. Accordez une attention particulière au site sur lequel vous naviguez.

Tentez de vous délester un instant de la charge émotionnelle et analysez ses contenus de manière critique.

Les promesses vous paraissent-elles démesurées ? Le voyant insiste-t-il sur la garantie de résultats exceptionnels ? Préférez une démarche plus sobre, plus mesurée de la part du prestataire.

La gratuité est le mot-clé. Pour appâter le client, rien de tel qu’une offre gratuite. Il s’agit généralement de faire comprendre au « patient » à quel point cette offre est généreuse.

L’ignorer reviendrait à refuser :

  • le bonheur
  • la chance
  • l’amour

Qui serait donc assez fou pour passer à côté d’une telle occasion ?

Il suffit de remplir un formulaire et le tour est joué. Outre la manipulation émotionnelle évidente subie par la victime, il est fort probable que le contenu du courriel reçu soit géré automatiquement par un logiciel dont les messages sont programmés en fonction des informations que vous lui aurez fournies.

Préparez-vous ensuite à être bombardé de messages pour vous inciter à agir sur la base de ces révélations qui, à coup sûr, auront su vous toucher.

C’est à ce moment-là qu’une personne fragilisée risque de succomber à des services payants.

Les arnaques de la voyance par téléphone

Notre prédiction est qu’elles ont encore de beaux jours devant elles. Parmi les techniques incriminées, on peut notamment citer celles des numéros surtaxés Audiotel, les numéros en 0 800.

Voyance par téléphone

Ces lignes autorisant la mise en attente de l’appelant, les voyants ont la possibilité de créer une véritable file d’attente téléphonique.

Après avoir payé le temps d’attente, le client peut finalement poser sa question, dont la réponse sera repoussée autant que possible.

Avec un temps de communication plafonné à 30 minutes pour ce genre de numéro surtaxé, on arrive tout de même à un total de 10,20€ en considérant le tarif moyen de 0,34€ la minute.

Certes, rien d’illégal là-dedans. Sachez tout de même qu’en cas d’affluence, il arrive que le plafond fatidique des 30 minutes soit atteint avant même d’avoir été mis en relation avec l’arnaqueur. Pour réessayer, une seule solution, rappeler.

Inutile de préciser que ce type de comportement garantit l’absence totale de conscience professionnelle au bout du fil. Il s’agit ni plus ni moins d’un centre d’appels.

L’empathie n’est pas de la partie, et vous risquez bien de repartir plus confus que jamais.

Mais alors, comment juger du sérieux d’un praticien ?

L’objectif de cet article n’est pas de débattre la question de la véracité ou non des capacités extra-sensorielles.

Il s’agit de mettre en garde contre des pratiques qui peuvent toucher aussi bien les croyants que les sceptiques en détresse.

Les praticiens aux intentions plus nobles voient leurs activités fortement mises à mal par des pratiques si répandues.

Pour éviter les pièges et se diriger vers ces derniers, il est essentiel d’observer quelques règles de base :

  • fuyez les arnaques décrites plus haut
  • favorisez les professionnels qui consultent à domicile ou dans leur cabinet
  • prenez connaissance des tarifs avant la consultation et assurez-vous qu’ils vous semblent raisonnables
  • privilégiez les offres très personnalisées
  • ne divulguez jamais vos informations personnelles, et encore moins bancaires, lorsque ce n’est pas nécessaire
  • si possible parlez à des connaissances qui ont déjà eu une expérience satisfaisante
  • et enfin, évaluez votre séance. En sortez-vous plus heureux ? Savez-vous pourquoi ? Encore une fois, n’hésitez pas à analyser votre ressenti

Comment éviter les pièges de la voyance ?

Je suis déjà une victime, que faire ?

En parler. Une étape difficile pour la victime, parfois trop honteuse pour oser l’avouer. Si le fait de confier le problème à un proche paraît vraiment insurmontable, il suffit de faire un tour sur Internet pour trouver des forums de soutien.

Cela permet de partager son expérience avec des personnes aux mésaventures similaires, et ce en tout anonymat.

Le fait d’être arnaqué, voire harcelé, peut avoir des répercussions psychologiques non négligeables, en particulier chez les personnes déjà fragilisées.

Il peut alors être judicieux de faire appel à un professionnel de santé.

En cas d’abus graves, la voie judiciaire doit être envisagée. Le manque de réglementation du métier de la part des autorités n’est pas synonyme d’impuissance juridique à l’encontre des perpétrateurs.

Leave a Reply